MutRé Protection

MISSION

la réassurance des mutuelles

MutRé Protection

Un ensemble de solutions
de réassurances et de services

destiné aux mutuelles

et aux assureurs
de l’économie sociale.

MutRé Protection

En France

1er réassureur en santé

2e en réassurance de personnes

334 M€ de chiffre d’affaires.

Le 6 avril 2016

MutRé organisait un séminaire de réflexion stratégique

consacré à la prise en compte des actifs immatériels
dans la valeur d’une mutuelle.

Mutre actu - Les foulées de l'assurance - 1
Didier LEGRAND – Directeur général de MutRé

Interview
Didier LEGRAND,
directeur général
de MutRé.

Complémentaire santé
en entreprise, Solvabilité 2 :

les nouveaux enjeux
de la réassurance.

Chiffres clés

334 M€ de chiffre d’affaires
131 M€ de capitaux propres
257 % de marge de solvabilité
Note de solidité financière : A-

Nos services

Création tarification nouveaux produits
Tarification contrats collectifs
Expertise risques spéciaux
Analyse de risques

1er réassureur Santé

52 organismes clients
de tous les secteurs de la mutualité
et de l’économie sociale.

Les 17e Rencontres MutRé se dérouleront à La Cité de Nantes les 14 et 15 novembre 2016.

Au programme de la soirée de gala, une visite de la Galerie des Machines suivi d’un diner sur le Nantillus, véritable petit paquebot amarré à quai sur l’île de Nantes.

Dernières actualités

Anne ÉMILY - Directeur technique, financier et des risques de MutRé

Revue de Presse

« Assurance complémentaire santé : les contrats collectifs gagnent du terrain » selon une étude de la Drees.

« La réassurance, reconnue sous Solvabilité 2 et par le régulateur, permet des actions ciblées sur la volatilité, le besoin en capital ou encore le ratio de solvabilité. Certes, la réassurance a un coût, mais elle se révèle généralement plus compétitive que les emprunts subordonnés et n’est pas sensible au niveau des taux d’intérêts. » écrit L’Argus de l’Assurance

« MutRé, deuxième réassureur de personnes en France, affiche un résultat net et une solvabilité en nette progression à fin 2015. Le résultat net comptable est ressorti à 4,5 M€, contre 1,3 M€ en 2014, année où le bénéfice avait été affecté sous l’effet de dotations exceptionnelles aux provisions pour risques. » À lire dans L’Argus de l’assurance du 15 avril 2016.